Je suis content de te revoir ft. Carmin

Je suis content de te revoir ft. Carmin
Dim 6 Juil - 16:47






Eldur
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : radius
• Descendant de : vulcain
• Origine : romaine
• Héritage : le magma. eldur contrôle le magma présent autour de lui ainsi que ses dérivés. sauf que sans magma, ça marche pas.

• Fiche :
• Carnet : ♥️
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.dei-cataclysm.com/
Je suis content de te revoir ft. Carmin Empty


eldur •• carmin
Je suis content de te revoir
falaises magmatiques



radius


le catalyseur












































code • Elzac - Trush


Une fois rentrée au camp, j'ai eu pas mal de choses à expliquer. Pourtant j'aurais bien passé le flambeau de chef à quelqu'un d'autre, je n'avais qu'une envie, celle de m'écrouler dans mon lit de fortune et y dormir un mois entier. Mon cheval est arrivé peu de temps après moi, qui suis rentré à pieds, caché dans ma cape. J'ai laissé Edelweiss derrière moi, et Bagheera et Abahel rentrer ensemble.
Quand Ophiuchus est tombé sous les ordres de Dei, ça ne m'a rien fait. Au contraire, ma rage a encore décuplé. Si seulement je n'avais pas été attaché, Dei en aurait pris pour sa gueule. Ah mais non. Dans cette foutue plaine, il n'y avait pas un simple putain de centimètre cube de pierre volcanique. Je suis encore frustré, et ça ne va pas en s'arrangeant. Je vais avoir du mal à me calmer. Et puis d'ailleurs maintenant que j'y pense. Comment as-t-il pu renvoyer Ophiucus à l'état de constellation ? Plus j'essaye de comprendre et plus je m'enfonce. Et je ne comprends toujours pas.
En bref, je suis épuisé épuisé, et devoir parler à mes troupes ne me donne, pour la première fois, aucun réconfort.

C'est pendant que Radius explique la situation qu'il aperçoit, du coin de l’œil, cette belle femme chocolat. Sa sauveuse. Et il a maintenant encore plus envie de prendre toutes ses responsabilités pour les refiler à quelqu'un, et aller vers elle. Néanmoins son regard revient sur ceux de ses interlocuteurs, finissons-en.
Les tâches que doit accomplit Eldur chaque jour sont nombreuses. De retour d'un événement épuisant, il doit, à part faire un bilan à ses troupes, s'occuper de l’entraînement de certains enfants, bien qu'il ait laissé cette occupation à Ladris pour aujourd'hui, et surtout, réguler le volcan. Chaque jour, il monte rapidement au sommet du volcan grâce à son héritage, et chaque jour, il s'assure que le volcan n'entre pas en éruption, faisant couler toute lave superflue vers la mer. C'est comme aller voir un vieil ami finalement. Eldur y va toujours seul, et revient souvent une ou deux heures plus tard, son expression naturellement neutre couvrant son visage, mais sublimée d'un regard toujours calme.

La nuit ne tombera que dans une heure ou deux, Eldur rentre au camp lentement, il n'a plus rien à faire, personne ne lui posera de questions à longues réponses maintenant. Il peut aller dormir.
Alors qu'il passe devant les premières tentes, ses yeux retombent sur Carmin, sur elle. Il sort les mains de ses grandes poches cousues dans sa cape et avance vers elle. Un sourire se dessine au fur et à mesure qu'il avance. Arrivé, il s'accroupit à sa hauteur et la regarde dans les yeux.

« On dirait que tu as élu domicile ici ! Petit silence. Ça va ? »

Il est heureux de la revoir.

Il n'y a plus grand monde, ils préparent tous à manger sous la tente principale.





Re: Je suis content de te revoir ft. Carmin
Dim 6 Juil - 16:53






Carmin
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : Le Catalyseur.
• Descendant de : Sagittaire.
• Origine : Zodiaque occidental.
• Héritage : Anesthésie émotionnelle. •• Carmin peut plus ou moins anesthésier les douleurs émotionnelles. Pour un temps, et par contact physique. Mais elle a un contre-coup, plus tard.

Heavs
Voir le profil de l'utilisateur
http://salomonsmasquerade.forumactif.com
Je suis content de te revoir ft. Carmin Empty


La débandade. C'était la débandade, quand elle y repense.

Carmin est adossée contre son énorme besace, contre une des premières tentes du campement, contre la communauté des Deasks. Devant elle, le paysage à perte de vue. Un paysage qu'elle ne connaissait pas depuis cet endroit, un paysage qu'elle assimile doucement, qu'elle apprivoise. Carmin sourit, elle se sent bien. Fatiguée, mais bien. Fatalement, ici, il y a beaucoup à faire pour elle. Combien de douleurs, combien de hantises règnent dans ce campement ? Bien trop à son goût. Alors la Catalyseur a fait ce qu'elle a pu pour mettre la main à la pâte : soigner qui veut. Et elle a reçu quelques nouveaux patients. Il lui faudra revenir ici aussi, pour le suivi.

Carmin est adossée au monde de la résistance, et soupire. La fatigue lui tombe dessus sans prévenir. La peur, la colère, tous ces trucs moches qu'elle a absorbés refluent doucement. Le contre-coup se termine, et la femme chocolat est de nouveau en paix avec ce qui l'entoure, avec la vie, avec le monde. Doucement, elle se laisse aller, plane un peu, somnole presque. Le contre-coup des émotions, et pas que des soins. Elle a eu peur, au jardin, Carmin. Ce n'est pas une combattante, c'est une soigneuse. Alors quand les gardes ont surgit.. Elle a senti l'adrénaline, la peur.. Et une main qui l'a agrippée. La gamine. Carmin lui a serrée la main, fort, en retour. Le temps de cligner des yeux, elle était au camp avec la gosse et l'autre jolie brune. Avec des nausées, aussi, et plus loin Sparte et cette fichue statue. Valait-elle autant de risques ? Et puis tout le groupe avait surgi.. Ou presque. Trois manquaient à l'appel.

Carmin, ce n'est pas le genre de femme qui aime se lamenter. Le temps de se reprendre, de soupirer, et elle s'est redressée, a proposé son aide. Partir ? Pourquoi faire ? S'il y a un endroit où elle aura des informations sur ce qui est arrivé au reste du groupe, c'est bien ici, au campement. Il suffit d'attendre, et en attendant de se rendre utile. Et elle avait eu raison, c'était le bon choix. Il avait fini par revenir, ils étaient tous revenus. Carmin avait sourit, ça lui avait réchauffé le coeur. Mais la noire savait aussi que ce n'est pas sa bande, qu'elle n'est qu'une invitée. Ces réjouissances de retour n'étaient pas pour elle. Alors elle s'était retirée un peu plus loin. Ils vont bien, c'est l'essentiel. Le reste leur appartient.

C'est pour ça qu'elle est assise contre une tente, Carmin. Elle reprend des forces, fait une légère sieste pour oublier les nuages de sentiments qui viennent noircir son coeur soulagé. Dormir, ça fait passer le temps, ça fait passer la mélancolie. Quand elle se réveille, la journée tire à sa fin. Bien. Elle partira de nuit, discrètement, à la faveur des étoiles pour la guider. C'est une région qu'elle ne connait pas bien, mais qu'importe. Les astres sont immuables. Oui, partir de nuit, sous le regard de son père, voilà qui est bien.

Et puis, plus loin, une silhouette qu'elle reconnait sans peine au fur et à mesure qu'elle approche. Toi, Eldur.  Elle te regarde t'avancer, et sourire aussi. Ça te va bien. Comme à tout le monde, la joie se porte mieux que la douleur. Tu t'avances, t'accroupis à côté d'elle, la regarde entre quatre yeux. Et Carmin te rend ton regard, sans sourciller, un fin sourire aux lèvres quand elle te répond.

- Non, pas vraiment. J'attendais la nuit pour repartir et me guider avec les étoiles.

Elle est contente de te voir, parce qu'elle a eu peur au Jardin. Et sa joie se lit dans ses yeux, si tu sais comprendre ce langage là.

- Ça va. Et toi ? Tu as l'air de te porter mieux qu'à Radéa, ça fait plaisir. Ton bras est guéri ?

Carmin ne demande pas pour les angoisses et phobies. Elle sait que ça ne se soigne pas comme ça, elle sait que son héritage n'a pas un effet éternel.


Spoiler:
 


Carmin Albertine Mortelune - Tranche de vie
Merci à Zazac pour cet avatar !
Re: Je suis content de te revoir ft. Carmin
Jeu 10 Juil - 2:10






Eldur
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : radius
• Descendant de : vulcain
• Origine : romaine
• Héritage : le magma. eldur contrôle le magma présent autour de lui ainsi que ses dérivés. sauf que sans magma, ça marche pas.

• Fiche :
• Carnet : ♥️
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.dei-cataclysm.com/
Je suis content de te revoir ft. Carmin Empty


eldur •• carmin
Je suis content de te revoir
falaises magmatiques



radius


le catalyseur



























code • Elzac - Trush


Voir Carmin me fait du bien. Je ne sais même pas pourquoi. Pourtant je sens la colère et la frustration baisser lentement. Et mon corps pousse un long soupire silencieux lorsque je m'assied à côté d'elle. Elle me répond. Je vois dans ses yeux un peu de joie, un peu d'étoiles. Le soleil déjà couché appelle la nuit et toutes ces points dans le ciel apparaissent, un à un. Le bord de mes yeux se plisse, accompagnant mon nouveau sourire faisant surface avant que je ne réponde à sa question.

« Ça ne va pas au mieux, mais je n'ai plus envie de parler de ce qu'il s'est passé à Radéa aujourd'hui  pour l'instant. Ça me fait plaisir de te voir. Il regarde son bras, la brûlure est là. Ça piquait au début, c'est juste moche maintenant. »

Le sourire s'efface. Radius le chef le quitte un instant, ne laissant qu'Eldur le nullos aux cotés de Carmin. Il repense à l'attentat. Cette explosion, si soudaine et si destructrice. Les flammes, les débris … les cris. Et lui, désemparé sous ses regrets. Et elle, qui est venue vers lui et l'a sorti du pétrin sans hésiter. Il fixe ses pieds nus, les genoux repliés contre sa poitrine.

Sur un ton rieur. « C'est délirant. Quand je suis arrivé au camp j'étais dans une colère noire et je n'avais envie de parler à personne. Mais j'ai des devoirs. Cependant voir le volcan, et te voir toi, m'ont calmé. »

Ça y est, il va déjà mieux. Et se rend compte qu'il est surtout épuisé. Le temps que son esprit de chef refasse surface … il va peut-être rester un peu ici … tranquillement. Il tourne alors la tête vers la soigneuse.

« Merci beaucoup pour la dernière fois, au fait. »

Toute la gratitude qu'il éprouve est lisible dans ses yeux. Sans elle, il aurait sombré. Oh. Quelque chose lui vient en tête.

« Ophiuchus est mort. Dei l'a renvoyé dans les étoiles. Tu n'as plus de roi, te voilà un peu plus libre qu'avant... Un petit silence, puis il continue. Que vas-tu faire ? »

Il est simplement curieux, comme un enfant en pleine croissance.
Eldur parle beaucoup ce soir. Il s'étonne.





Re: Je suis content de te revoir ft. Carmin
Sam 12 Juil - 23:16






Carmin
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : Le Catalyseur.
• Descendant de : Sagittaire.
• Origine : Zodiaque occidental.
• Héritage : Anesthésie émotionnelle. •• Carmin peut plus ou moins anesthésier les douleurs émotionnelles. Pour un temps, et par contact physique. Mais elle a un contre-coup, plus tard.

Heavs
Voir le profil de l'utilisateur
http://salomonsmasquerade.forumactif.com
Je suis content de te revoir ft. Carmin Empty


C'est avec un sourire discret qu'elle décale sa besace pour qu'il puisse s'installer à côté. Pas qu'elle gêne vraaaiment, mais. Par habitude, en fait. Et peut-être aussi que c'est un réflexe d'accueil. Dégager la place pour les autres, ouvrir son espace par sociabilité. Allez savoir. En tout cas elle écoute Radius, en tournant sa tête chocolat pour l'observer. Et ses yeux s'embrunissent à ses mots, elle fait une petite moue. Légère. "Ça ne va pas mieux.", c'est le genre de phrase qu'elle n'aime jamais entendre. Le genre de phrase qui lui donne envie de faire quelque chose, même si elle ne sait pas forcément quoi. Comment. Jusqu'où. Ni même si elle le peut, si elle en a le droit. Après tout, aider les gens malgré eux n'est pas forcément une bonne chose. C'est même plutôt déconseillé, hormis pour les cas très extrêmes qui mettent la vie de quelqu'un en jeu. La brune se mord la lèvre, hésite. Et, finalement, elle ose proposer ce qui lui brûle les lèvres. Aider, encore.

- Je.. Tu es bien sûr libre de refuser, mais. Je suis magnétiseuse. Je ne pourrais pas faire cicatriser pour de bon, mais je peux hâter la guérison. Au moins un peu. Léger silence. Y a pas besoin de contact.

Et puis, quand tu parles du volcan et d'elle qui te calment.. Elle a un léger sourire, un rire de gorge. La brune détourne la tête en la secouant doucement. Ses yeux bruns se posent sur le paysage devant un moment, quelques secondes. Le temps de pousser un soupire, et elle te répond en observant toujours devant elle. Va savoir si c'est de l'amusement ou un peu de gêne, ou des deux.

- Moi j'y suis pour rien. J'ai encore rien fait, tu sais. Mais le volcan, oui. Tant mieux, si il t'aide. Tant mieux si ton héritage te permet ça.

Oui parce que elle.. Le sien est une aide pour les autres, mais pas forcément pour elle-même. Pas qu'elle s'en plaigne, hein. Elle est bien avec ça, et ne se voit pas vraiment avec un pouvoir pour elle-même. De toute façon, à quoi bon se projeter ? Avec un haussement d'épaules, elle baisse ses genoux et s'installe en tailleurs, toujours dos à la tente. Et quand tu la remercie, elle tourne aussi la tête vers toi en souriant.

- C'est normal. Mais de rien.

T'as des yeux parlant, tu le sais, ça ? Carmin, elle sait lire ce genre de discours, et ça lui fait plaisir quelque part. De savoir qu'elle a pu aider, au moins pour un temps, pendant cette journée merdique. Très merdique. Et pour avoir encaissé ce que tu portais en toi, au moins en partie, elle se dit que tu es drôlement solide pour tenir debout comme ça aujourd'hui. Après tout, c'était il y a une semaine à peine. Ses pensées feuillettent les souvenirs de Radéa ce jour-là, et elles continueraient si tu ne reprenais pas la parole pour demander quelque chose qui fait réfléchir. Quoique, pour elle pas vraiment au fond, quand on y regarde de près.

- Ça ne change pas grand chose, pour moi. Je n'approuve pas l'acte du Dei, mais ça ne m'empêche pas de dormir non plus. Ophiuchus était le roi des zodiaques, mais pas mon roi. A nouveau, elle observe autour d'elle. C'est beau, c'est grand.. C'est chez elle tout entier, en quelque sorte, puisqu'elle n'est installée nul part. Je vais continuer à voyager, à aider les gens qui le veulent.. Bref, continuer comme d'habitude.

Et dans le regard qu'elle te rend, il y a de la curiosité.

- Et vous ? Le Dei semble avoir un truc en plus par rapport à avant, non ? Vous allez faire quoi ?


Spoiler:
 


Carmin Albertine Mortelune - Tranche de vie
Merci à Zazac pour cet avatar !
Re: Je suis content de te revoir ft. Carmin
Mer 20 Aoû - 11:42






Eldur
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : radius
• Descendant de : vulcain
• Origine : romaine
• Héritage : le magma. eldur contrôle le magma présent autour de lui ainsi que ses dérivés. sauf que sans magma, ça marche pas.

• Fiche :
• Carnet : ♥️
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.dei-cataclysm.com/
Je suis content de te revoir ft. Carmin Empty

eldur • carmin
je suis content de te revoir
falaises magmatiques • camp deask



Je suis en fait si près d'elle que nos épaules se frôleraient presque. Et je ne sais pas d'où ça vient, mais j'ai comme le cœur qui chauffe. C'est un picotement agréable mais nouveau, et je suis perturbé un instant. Mais sa voix me sort de ma rêverie et la vague inquiétude qui m'envahissait s'évapore. Ah, c'est donc ça que tu me proposes. Je regarde mon bras, sa blessure rougie par une infection qui s'en va car je m'en suis occupé, la croûte qui parsème au moins la moitié de mon avant-bras. J'ai beau avoir dis que c'était juste moche, dieu ce que ça tire. Mes doigts tremblent, je ne les cache pas derrière ms genoux comme je pensais le faire. Et mon regard envahi par une autre inquiétude se plante dans le sien, une fois de plus.

ELDUR • Je crois que ... je vais arrêter de mentir. Juste avec toi. Ça y est, il baisse les yeux. Ça fait vraiment mal. Ça m'a empêché de dormir les deux premières nuits... Aide-moi s'il te plait...

Son bras reste posé sur ses cuisses, il n'ose plus trop le bouger.
La réaction qu'elle a eu quand il a parlé d'elle et du volcan le fait sourire. Elle est si jolie à ses yeux quand elle fait ça. Il la regarde parler, l'écoutant, saisissant son regard quand elle retourne la tête. Pas son roi. Elle est libre, n'est-ce pas ? Eldur le comprends un peu comme ça, ce n'est peut-être pas tout à fait vrai, mais il ne sait pas finalement. Il sourit, encore.

ELDUR • D'accord je vois, mais tu seras toujours la bienvenue ici, tu sais.

Peut-être avait-il espéré qu'elle pense rester parmi eux, rien qu'un petit moment même. Mais même lui ne savait plus vraiment ce qu'il pensait. Tout était chamboulé dans sa tête. Tout était difficile, là, maintenant.
Et elle pose une question. La même que Ladris lui a posé tout à l'heure avant qu'il ne partes sans y répondre, énervé, vers le volcan. Mais il vient de dire qu'il ne mentirait plus à Carmin. Ni sur son état physique, ni sur son état mental. Il se recourbe un peu sur lui-même et enfonce son menton dans ses genoux, fixant le vide.

ELDUR, après un petit silenceJe ne sais pas Carmin. Je ne suis plus sûr de quelle route je dois prendre. J'ai peur que demain, je ne sache plus être le chef. Ladris m'a demandé aussi avant, mais je n'ai pas répondu. Petit silence, il tourne un peu sa tête pour plonger dans les yeux de la brune son regard perdu. Mais je vais trouver, pas vrai ? J'ai toujours trouvé une solution. Même si je dois aller chercher cette pourriture sur son île, je le ferai. Mais alors pourquoi je ne l'ai pas encore fais je...

Sa voix se brise, ses mots se perdent. Il ferme la bouche et regarde ailleurs à nouveau. S'il continue il va craquer. L'épais tronc qui soutient toutes les branches et toutes les racines des Deasks ne doit pas tomber. S'il continue, il va raconter toute son enfance en racontant ses motivations à Carmin. Il ne veut pas l'ennuyer avec ça. Personne d'autre que lui n'a besoin de savoir son histoire. Il pense silencieusement à autre chose. Il fronce les sourcils. Car en fait, il s'est installé prêt d'elle sans même y penser. Mais jamais il ne risque le contact avec les autres. Jamais il ne s'approche autant d'eux. Et il se rend petit à petit compte que Carmin, si elle veut, elle peut poser ses douces mains sur ses épaules nues. Et soudain il est surpris. Car il aimerait bien qu'elle le prenne dans ses bras.





Re: Je suis content de te revoir ft. Carmin
Dim 24 Aoû - 17:26






Carmin
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : Le Catalyseur.
• Descendant de : Sagittaire.
• Origine : Zodiaque occidental.
• Héritage : Anesthésie émotionnelle. •• Carmin peut plus ou moins anesthésier les douleurs émotionnelles. Pour un temps, et par contact physique. Mais elle a un contre-coup, plus tard.

Heavs
Voir le profil de l'utilisateur
http://salomonsmasquerade.forumactif.com
Je suis content de te revoir ft. Carmin Empty


Elle ne sourcille pas, Carmin, quand tu plantes ton regard dans le sien. Au contraire, elle te le rend, placide. Et ça l'étonne un peu, tes deux premières phrases. C'est pas la première fois que ça lui arrive, que des gens lui parlent de trucs délicats alors qu'ils ne la connaissent pas. Et c'est pas la dernière. Elle s'y est fait, la Catalyseur. Mais toi.. C'est comme si tu avais un mode On/Off.  Y a le barrage solide, et tout d'un coup il n'est plus là. C'est pas un mouvement d'instinct, pas un truc qui se fait comme ça, tout seul. C'est un choix. Et à cet égard, tu as une démarche à laquelle la jeune femme est moins habituée. Comme si, parce qu'elle t'a tendu la main à votre première rencontre, tu baissais tous les bouclier pour elle. Comme si tu acceptais d'être vulnérable devant elle. C'est rare. C'est beau. C'est un peu un gage de confiance, surtout pour quelqu'un comme toi qui se tient toujours droit. Du moins elle le prend un peu comme ça. Les commissures de ses lèvres se plissent, et la femme chocolat se penche au-dessus de ton bras. C'est vrai que c'est moche. Elle ne le dit pas à voix haute, pas besoin. C'est juste comme ça. La magnétiseuses s'assoit en tailleurs pour être mieux installée, et ses mains brunes se placent quelques millimètres au-dessus de la plaie. Et puis.. Et puis rien. Arnaque ? Et puis au bout d'un moment.. Est-ce que tu la sens, cette chaleur légère ? Le fluide, comme certains l'appellent. L'escroquerie, selon d'autres. Carmin ne pourra pas te guérir, ta brûlure sera encore là quand elle retirera ses mains. C'est pas un miracle, qu'elle te fait. Mais ça tirera sans doute moins, ça fera moins mal. Ça guérira un peu plus vite, aussi, va savoir.

Elle se concentre, Carmin. Mais elle sourit à ta porte ouverte, te jette un bref regard pétillant. Et, définitivement, le sourire te va mieux que la peine. Sans surprise. Mais elle ne dit rien dans un premier temps, pas tant qu'elle est penché au dessus de ta blessure. Ce n'est qu'une fois terminé -au bout de quoi ? Trente secondes ? Une minute ? Plus, moins ? Va savoir- qu'elle se radosse à la tente, au même endroit qu'avant. Ce n'est que là qu'elle te répond, en se frottant les mains comme pour se débarrasser de résidus invisibles.

- Je note. Merci. Mais je crois que je serais revenue de moi-même. Quand j'aide des gens, j'aime bien savoir ce qu'ils deviennent. Des fois, ils ont besoin d'un autre coup de pouce, après. Un peu comme un suivi, tu vois ?

C'est qu'elle est consciencieuse, hein. Libre oui. Sans attaches, quasiment. Mais pourtant, elle est résolument tournée vers les autres. Pourtant, elle garde la mémoire tenace des fêlures qu'elle croise. Sans lien spécifique, mais liée au monde entier. Tu mets du temps à répondre, mais ce n'est pas grave. Elle est patiente, et les silences ne l'ont jamais vraiment gêné, au fond. Il faut laisser le temps à toute chose de se former. Les pensées aussi ont besoin de murir, comme les plantes.

Mais ce qui sort est déjà flétri et terne avant même d'avoir une chance de fleurir. Une ronce de doute, au épines qui t'écorchent l'âme de façon insidieuse. Carmin rend le regard que tu lui tends, comme un réclame une bouée pour l'homme à la mer. Elle te regarde en face, franchement. Sereinement, aussi, mais ça tu ne le vois peut-être pas. Elle te laisse finir, jusqu'à ce que ta voix s'éteigne d'elle-même. Avec d'autres, elle aurait posé la main sur l'épaule ou le bras. Mais toi, tu n'aimes pas le contact, pas vrai ? La femme chocolat n'est pas du genre à s'imposer, alors elle respecte ça. T'as le regard qui fuit ailleurs, et le sien qui te couve toujours alors que sa chaude voix résonne à nouveau.

- Hey. Eldur. Tu moulines trop là-haut. Elle montre ta tête d'un doigt. C'est fatiguant de mouliner comme ça, et ça n'aide pas forcément. Essaye d'avoir un peu plus confiance en toi. Et elle montre tes tripes pour illustrer son propos avec un fin sourire avant de ranger sa main. Ou alors appuie-toi sur la confiance que les autres ont en toi. Parce que ce n'est pas pour rien qu'elle est là. Ce n'est pas pour rien qu'ils te suivent.

C'est dit avec tellement de sérénité, comme si elle ne doutait pas que tu y arriverais. Et y a de ça, au fond. Elle croit en la force des gens, dont ils n'ont pas forcément conscience. C'est une femme positive, après tout. Carmin ne proposera pas une anesthésie émotionnelle. Mais un mot de toi, et elle le fera de bon coeur. Ca ne sera qu'un sursis, mais ça te permettrait de te reposer, de souffler.


Spoiler:
 


Carmin Albertine Mortelune - Tranche de vie
Merci à Zazac pour cet avatar !
Re: Je suis content de te revoir ft. Carmin






enchanté, moi c'est
Contenu sponsorisé
informations du personnage
Je suis content de te revoir ft. Carmin Empty

 

Je suis content de te revoir ft. Carmin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Content de te revoir.. /Pauline./
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »
» je ne suis pas bavard, je peux quant même? mwhaha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-