[INTRIGUE] Let the war begin

Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: [INTRIGUE] Let the war begin
Jeu 15 Mai - 18:27






Eldur
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : radius
• Descendant de : vulcain
• Origine : romaine
• Héritage : le magma. eldur contrôle le magma présent autour de lui ainsi que ses dérivés. sauf que sans magma, ça marche pas.

• Fiche :
• Carnet : ♥️
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.dei-cataclysm.com/
[INTRIGUE] Let the war begin - Page 2 Empty




◊ let the war begin ◊

« Et la guerre s'en suivit »

E
lle a dit qu'elle allait le faire. Elle va le faire. Je suis anxieux. Je ne veux pas qu'on me touche. J'ai peur de brûler les autres. C'est déjà arrivé, je ne veux blesser aucun innocent. Aucun être cher. Voyant ses mains s'approcher de mon visage, je ferme les yeux, je serre les poings. Et je sens ses paumes réchauffer mes joues. Depuis que j'ai si peur du contact, jamais ce dernier n'avait été si chaleureux. C'était comme si Carmin faisait disparaître mon angoisse. Peut-être pour toujours. Sans que je sente le temps passer, voilà déjà qu'elle retire se retire. Inconsciemment je la suis un peu. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je viens de chercher à garder le contact. Impensable. Je dois être fatigué. Je rouvre les yeux et revois cette femme, qui me sourit, mais ce sourire est faux, je le sais, j'ai l'habitude. N'a-elle vraiment qu'éliminé mes peurs ? Ou bien les a-t-elle accueilli en elle ? Je … Je n'espère pas pour elle. Car il y a quelques minutes je pleurais en tremblant, maintenant je desserre mes mains, et ma voix est stable quand je lui répond, cachant mon bras brûlé du reste de ma cape.

« Je ne suis pas blessé. Carmin je ne sais pas ce que tu viens de me faire mais c'est comme si toutes mes peurs avaient disparu. Même le choc de l'explosion de Sa... du bâtiment. Même ma phobie d'entrer en contact physique avec les autres. Il se relève légèrement et prend les mains de sa sauveuse en lui adressant un regard rempli de gratitude. Merci. Cent fois. »

Puis il se rassied. Et ce n'est que maintenant qu'il le remarque. Parce qu'avant, il avait les yeux fermés. Parce qu'avant, il sentait qu'une petite partie de lui s'envolait. Parce qu'avant, il regardait cette belle femme dans les yeux. Un enfant est là, il le regarde.

« Il est tout brûlé... »

Quoi ? Eldur l'avait bien caché pourtant. Non, pas assez bien, la cape a glissé quand il s'est redressé pour remercier celle qui l'a sauvé. Le garçon s'approche de lui, bizarrement Eldur a encore peur qu'il ne le touche, alors qu'il aurait voulu que Carmin ne retire jamais ses mains. Il se resserre, nerveux, enfonce sa tête dans ses épaules, il se sent observé, avec les yeux du garçon plongés dans les siens. Le revoilà au point de départ, recroquevillé contre le mur. Mais l'enfant s'avance toujours, il a frôlé de sa petite main la blessure du révolutionnaire, qui a frissonné. Un autre petit pas. Puis un autre. Et encore un autre. Un dernier. Une étreinte. Eldur n'en revient pas. Cette fois-ci, c'est différent. Cette fois-ci, il n'a pas peur de le blesser. C'est vrai ça, il n'y a pas de magma proche de lui, et, il contrôle son pouvoir, non ? Les phobies sont des peurs irrationnelles. Carmin avait bien éradiquée toute angoisse en lui. Non pas toute, il en sent encore une, cachée.
Mais il ne peut pas y penser, il a passé ses bras autour du petit homme et lui rend doucement son câlin. Il ne pourrait pas deviner à quel point ça lui réchauffe le cœur. Que deux inconnus comme ça, viennent vers lui pour le sortir de sa panique. Il le serre un peu plus fort, le pressant contre sa poitrine. Il est très touché. C'est pour aider ces personnes à regagner leur liberté qu'il est révolutionnaire. Il veut aider les autres. Même si personne ne demande rien. Merci.

Radius prend une grande inspiration. Il soulève l'enfant et le dépose sur le côté, lui adressant un faible sourire. Puis il se lève, et tend sa main à sa belle sauveuse. Ça fait bizarre, de ne plus appréhender qu'on me prenne la main.

« Bon, en vrai j'ai eu le bras légèrement chauffé par les flammes, mais ça ne sera jamais aussi chaud que la lave. Je ne vais pas t'embêter plus longtemps, il mit sa capuche, cachant presque ses yeux, j'ai des gens à appeler maintenant. Il pose sa deuxième main sur celle de la jeune femme. Merci pour tout Carmin, je ne t'oublierai pas. »

Déjà il se retourne et saute par dessus les ruines de la caserne, laissant seul ces deux individus lui ayant réchauffé le cœur et permis de se rendre compte d'une chose. Il était temps de passer à l'action. Un rapport serait fais plus tard, sur le nombre de victimes, les dégâts. Mais Eldur devait d'abord rassembler tout le monde. Toutes ses troupes.
Au recrutement de chaque membre, le chef explique quelques protocoles. L'un d'eux est le signe de rassemblement d'urgence Une immense colonne de vapeur. Cette dernière s'élève très haut et prévient tous les Deasks qu'il est temps de se réunir aux cratères, de manière la plus rapide mais discrète possible. L'avantage clair de cette technique, est qu'une poche de lave peut percer, tout le monde s'en fout, c'est un phénomène naturel et personne n'est censé pouvoir le reproduire, non ?
Alors qu'il court pour sortir de cette immense ville, qu'il court pour rejoindre une rive du fleuve loin des habitations, où personne ne le verra, Radius rassemble une petite poche de magma sous lui. Il la déplace, la fait grossir. Prendre vie. Et bientôt, un mini volcan préviendra les autres. Ça y est, personne aux alentours, la brume de cette contrée l'entoure toujours. Essoufflé il se dépêche tout de même. Mais lentement. Calmement. Ses bras se lèvent une première fois, la poche remonte lentement. Ses bras se lèvent une deuxième fois, la poche éclate à la surface. Ses bras se lèvent une dernière fois, la lave se jette dans la rivière. La brume se dissipe déjà autour, elle s'évapore, comme l'eau du Léthé. Une colonne énorme apparaît, c'est bon, c'est bon Eldur, tu peux repartir.
Son cheval est attaché à l'autre extrémité de Radéa, il ne lui reste plus qu'à le rejoindre, et à retourner aussi vite que possible au camp. En espérant que tous ses membres se souviennent du protocole. Venez.



 

[INTRIGUE] Let the war begin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» ♣ intrigue oo5.
» Steve Begin
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» INTRIGUE : Un anniversaire à rebondissement
» [Intrigue #1] Organisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-