Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?)

Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?)
Mar 17 Juin - 12:07






Jaas
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : Le lieur
• Descendant de : Lugus
• Origine : divinité celtique
• Héritage : Jaas peut se lier à une ou plusieurs personnes afin de partager avec eux son état émotionnel et physique, ses blessures, et pourquoi pas, la mort.

Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?) Empty

Jaas

«Memory is like friends; she often let you down when you need it most. »


Informations Capitales

JE SUIS •• Jaas

DIT ••Le lieur

PARENT DIVIN •• Lugus, divinité celtique

HÉRITAGE •• Jusqu’à la mort, et plus encore…

Être proche des autres n’est qu’une utopie, tout le monde finit tôt ou tard par vous trahir. Alors que ne faire plus qu’un avec l’autres, ça c’est merveilleux. Partager les mêmes joies, les mêmes peines, mais aussi les mêmes souffrances et blessures. Ainsi se définit l’héritage de Jaas. Il se lie aux autres, pas seulement par la pensée, mais aussi par le physique. La (ou les) personnes à qui il se lie n’ont qu’à bien se tenir, car s’ils blessent Jaas, ils en subiront les conséquences. « Œil pour Œil » comme il dit, ainsi si son bras est cassé, le lié verra son bras réduit en miette. Et s’il meurt ? Alors il entrainera avec lui son assaillant dans son funeste destin… personne ne peut échapper à ce lien de pure sadisme tant que Jaas n’en a pas décider.


GROUPE •• Deask
Jaas aime la liberté, celle qu'on lui à si souvent volée, et qu'il vient de retrouver en arrivant sur dei cataclysm. C'est pourquoi il se battra avec acharnement pour la conserver, envers et contre tous, quitte à défier le Dei.


Identification du Personnage

AGE •• 21 ans, enfin je crois...

MÉTIER •• Chasseur

TAILLE •• 1m93

PHYSIQUE •• Je suis assez grand, c’est un cadeau de la nature je n’y peux rien. En revanche, je ne suis pas "physiquement" musclé, je suis juste fin et sec (on me décrit souvent en levant le petit doigt). Mais ce n’est pas parce qu’on ne voit pas de muscle que je n’en possède pas, car lorsque l’envie me prend je peux taper très fort. Sinon, j’ai la peau un peu mate, pas beaucoup, juste comme si j’étais resté dix heures de suite à bronzer. En ce qui concerne ma coiffure, ma couleur préférée est le rouge, qui se marie très bien avec le blanc d’ailleurs, donc je me suis teint la moitié de mes cheveux en rouge et l’autre en blanc.

CARACTÈRE •• Je suis plutôt en retrait, j'aime observer les gens, deviner à quoi ils pensent. J’observe leurs mimiques, les moindres petits signes qui pourraient trahir leurs pensées. Je ne me manifeste pas, j'observe juste. A part observer les gens, j’aime faire ce que je veux, je me fous des gens, j'aime me sentir libre et personne ne peux rien contre ça. Je suis peut être un peu renfermé sur moi même, solitaire et froid, mais je n'apprécie pas forcement la compagnie des hommes. Je vois la vie à ma manière, tout le monde est voué à mourir, mon deuil est déjà fait pour toutes ces personnes, et puis voilà. De ce fait, la plupart des gens pensent que je ne ressens rien, ont-ils tord? Bref je suis misanthrope, mais je penses toujours qu'il peut y avoir des personne que je pourrai apprécier,peut-être...

PARCOURS •• Je ne me souviens pas… Je ne me souviens plus... Peut-être… Peut-être Jaas ? Oui, c’est comme ça que je m’appelle, enfin je crois… Je… Saloperie de mémoire de mes deux… Je n’ai pas toujours été comme ça, un putain d’amnésique…Dire que tout ça c’est la faute d’un homme, un seul. Ho je ne souviens pas de tout, ça non, mais je me souviens très bien de sa sale tronche… J’avais 17 ans, tout juste 17 ans… J’étais jeune, un jeune home sans histoire, pas bien méchant, respectueux, gentil… Et il à fallu que ça tombe sur moi… La poisse… Un braqueur, non plutôt un pickpocket, enfin un truc du genre. Bref il m’a agressé, pas si loin de chez moi, dans une petite ruelle. Il n’était même pas armé, il m’a juste plaqué contre le mur.
« File moi tout ton fric gamin, et pt ‘être que je te laisserais la vie sauve » qu’il m’a dit, avec un sale petit sourire en coin, un sourire confiant, un sourire fier mais ô combien malsain. Je l’ai insulté. Sale con, enfoiré, ordure, on s’en fout je l’avais insulté. Son sourire disparu. Il me lâcha, puis me frappa au ventre, plusieurs fois. J’étais mal. Du sang, mêlé à ma salive, provoqua en moi comme une montée de rage. Je me suis relevé, puis je l’ai frappé, encore et encore, de plus en plus fort. Il s’est écroulé, raide. Mort ? Je sais plus, toujours est- il qu’il ne respirait plus. Mais je n’en avais pas eu assez. Il m’avait frappé plus que ça, l’enfoiré. Alors je me suis assis sur son torse, puis j’ai enchaîné des coups d’une violence inouïe, une violence dont j’étais incapable. Je comptais mes coups à haute voix : 7, 8, 9, 10, 11 !... Puis c’est le black out… Rien, plus de souvenir, le néant…
Je me suis réveillé au poste de police, enchaîné à une chaise, en camisole de force. On me dévisageait, parlait de moi, me craignait presque. Puis les docteurs sont arrivés. Tour à tour, on m’auscultait, m’étudiais, cherchait quel pouvait être ce dysfonctionnement en moi. Puis le verdict est tombé : Psychopathe. Moi ? Un psychopathe ? Pour un simple trou de mémoire ? C’est des conneries ! Un meurtrier ?! Moi ?! Mais… Mais je suis innocent ! je ferais pas de mal à une mouche… Je… Je… Je ne sais plus… Je ne me souviens plus… Puis vint l’heure du procès. « Un malade ça se soigne ! » voila la phrase qui me tira de la prison, pour mieux m’enfermer en hôpital psychiatrique. Jour après jours, les traitements s’enchaînaient, de plus en plus durs, insupportables.  Des « médicaments », qu’ils disaient. Mon cul ouais, des psychotropes, c’est tout ! J’avais mal à la tête, et des hallucinations. Attaché 4 heures par jours à cette maudite chaise, avec le médecin en chef qui me hurlait « Rappelle-toi ! Souviens-toi !» Tandis que ma mémoire égarait de plus en plus de mes précieux souvenirs jours après jours… Le nombre de blacks outs augmentait sans cesse, c’est pourquoi ils ont décidés de me mettre sous camisole permanente… J’étais prisonnier, chacun de mes mouvements était contrôlé, jusqu’à cette fameuse nuit, où mes liens étaient desserrés.  Je me suis détaché sans trop de mal. Puis j’ai succombé à un nouveau black out… le réveil fut l’un des plus douloureux dont je me souvienne encore… Du sans, un bras cassé, des bleus partout, j’avais mal, mais je n’étais pas seul. étendu sur le sol en face de moi, le médecin de garde était dans le même sale état, inconscient. Il ne s’en est pas tiré, moi oui. Mais j’aurais voulu y rester aussi. Après ça, j’ai été attaché durant des semaines en cellule d’isolement psychiatrique de plus haut niveau, avec les malades les plus fous. Le seul luxe qui me restait, entre deux blacks outs, était le sommeil, alors je dormais, essayant par mes rêves de me remémorer mes souvenirs égarés. C’est ainsi qu’un matin, mes yeux s’ouvrirent sur Dei Cataclysm.


ANECDOTE •• La couleur rouge de mes cheveux, c’est pour cette soif de sang que je ne contrôle pas et qui survient lors de mes nombreux blacks outs, et le blanc est pour le peu de pureté qu’il me reste dans mes éclats de lucidité.


Derrière ton ordinateur poussiéreux

ON TE CONNAÎT SOUS LE NOM DE •• On me surnomme Cyp, allez savoir pourquoi (moi je saiiiiiis !!!)

T'ES SI RIDÉ QUE CA ? •• D’où c’est ridé un mec qui fini sa première ?!

AMÉLIORER LE FORUM •• huuuum nan ya rien à améliorer, il est déjà superbe et flambant neuf à ce qui parait <3

T'ES PARVENUE JUSQU'ICI GRÂCE A QUELLE MAGIE ? •• Allez devinez, il n’est pas sur ce forum depuis longtemps et il est AVEUGLE ! (non ce n’est pas un indice monumental, pas du tout :3 )
Re: Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?)
Mar 17 Juin - 12:24






Eldur
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : radius
• Descendant de : vulcain
• Origine : romaine
• Héritage : le magma. eldur contrôle le magma présent autour de lui ainsi que ses dérivés. sauf que sans magma, ça marche pas.

• Fiche :
• Carnet : ♥️
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.dei-cataclysm.com/
Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?) Empty

Haha, bienvenue ! (un poto qui fini sa première aussi  happy cow  !)

Ta fiche est bien sympathique. J'aime bien ton histoire, même si elle me parait un peu abusée niveau "je suis gentil, mais finalement je suis un psychopathe et je te TUE." Enfin, j'ai vu pire, alors si tu ne la joues pas grossbil pour moi ça passe ! Mais sinon, on viendra te rappeler à l'ordre /out/
Ton héritage aussi est intéressant, genre moi si je l'avais j'auris pris l'habitude (pour me battre) de me blesser moi-même, genre les bras ou j'sais pas, histoire de foutre bien l'autre dans la merde. Bon, après t'es mal aussi, mais j'aime bien ce concept .3.

Par contre. Tu entres chez les Deasks, OK. Mais il va falloir expliquer un peu pourquoi, c'est un groupe révolutionnaire pourchassé par les forces de l'ordre quand même, pas un ptit club légalisé, tu vois ce que je veux dire ?

Bref ... j'aimerais bien te valider, mais en plus de ce soucis du détail chez les Deasks, tu n'as pas d'avatar ! Alors je vais attendre, et moi ou quelqu'un d'autre viendra te valider, tu n'auras qu'à le signaler !



Re: Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?)
Jeu 19 Juin - 16:59






Eldur
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : radius
• Descendant de : vulcain
• Origine : romaine
• Héritage : le magma. eldur contrôle le magma présent autour de lui ainsi que ses dérivés. sauf que sans magma, ça marche pas.

• Fiche :
• Carnet : ♥️
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.dei-cataclysm.com/
Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?) Empty

Erf, je pensais que quelqu'un te validerai hier soir quand j'ai vu ton mp, désolée, j'étais pas vraiment dispo juste de passage !

Maintenant, pour moi, tout va bien :3 alors je te valide ! Tu peux donc recenser ton personnage, poster ton carnet de relations, ton profil je vois que c'est fait, taddaaaa ! N'oublie pas de t'amuser huhu ♥
Sinon, l'intrigue (même si elle est bientôt terminée) est toujours là ... Les festivités de Parme, le tout dernier évènement, si jamais tu veux que ton personnage y participe avant sa fermeture, bien que tu te sois inscris un peu après, tu peux toujours !



Re: Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?)






enchanté, moi c'est
Contenu sponsorisé
informations du personnage
Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?) Empty

 

Jaas, le destin partagé (dans tous les sens du terme). Fini (enfin je crois?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (H) JACK O'CONNELL ⊱ elle cherche tes yeux dans tous les regards qu'elle croise.
» SORA | Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé. •
» Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]
» Dans le secret du désert FINI
» Elle était comme un point fixe dans ce monde étourdissant. | Eric [fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-