Oui, majesté ♕ VEN

Oui, majesté ♕ VEN
Ven 23 Mai - 17:42






Venance
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : La bergère
• Descendant de : la constellation du Chien
• Origine : Zodiacale
• Héritage : waf. Transformation en chien

• Fiche :
• Carnet :
Heavs
Voir le profil de l'utilisateur


 
 
 
 

Venance E. de Belly
dit •• la bergère
informations capitales
parent divin ϟ Constellation du Chien • Zodiaque chinois.
héritage ϟ Transformation en chien Venance est blanche, avec une fourrure bien garnie, une truffe noire humide et soixante centimètre au garrot. Une véritable peluche. Ainsi transformée, elle peut diriger son troupeau: elle n'a jamais su faire autre chose que cela. Inconsciente de la férocité que pourrait avoir ses crocs ou ses griffes, elle ne peut songer à se battre. Même si la bergère a eut presque dix années pour maitriser ce don qu'elle chérit, elle est parfois face à des transformations spontanées ou partielles (dans des situations embarrassantes ou des cas d’extrême urgences par exemple).
groupe ϟ Une zodiaque aveuglément fidèle à son roi. Un peu trop même. Pour ce qui est du reste du monde, elle ne s'en est jamais réellement soucié.
 
 
 
âge ϟ 24 ans.
métier ϟ Bergère depuis son arrivée, elle aimerait se reconvertir pour vivre plus près de son roi.
taille ϟ Ne dépasse pas le mètre quatre-vingt.
Nationalité ϟ Elle était une jeune française bien seule dans une grande demeure. Beaucoup trop grande.
 
 
 
 
physique
Dans l'ensemble, Ven est assez grande mais ne cherchez pas de muscles, il n'en a pas. N'entendez pas par là qu'elle est du genre maigrichonne affamée; au contraire, elle est assez bien en chair. Aimant être à l'aise et décontractée, on le ressent dans ses manières douces. Ses cheveux sont  tout aussi doux, lui tombant jusqu'aux genoux, bouclés et en bataille: elle se coiffe en se décoiffant. Mais si, je vous assure que c'est possible ! Comment voulez vous qu'elle fasse autrement avec une telle crinière ? Jadis la couleur se rapprochait d'un blond clair, mais le temps semble l'avoir pâli. En vérité, sa chevelure a doucement prit la couleur de la fourrure de sa forme canine, comme si son don ne faisait plus qu'un avec elle. Ses yeux en revanche, brillent toujours du même bleu, intense.  Un sourire aux lèvres, taquine et joueuse, il peut être difficile de croire que cette jeune femme est en réalité une adulte. Malgré que sa taille et certains détails trahissent son âge plus... avancé ? Son visage angélique et rayonnant effraie pas mal de jeunes zodiaques qui y voient un masque malsain et mesquin. Après tout, à son âge, les jeunot de quinze ans ont de quoi s'inquiéter. Pourtant, contrairement à ce que l'on pourrait penser, les apparences ne sont pas forcément toujours trompeuses.

caractere
Seule dans sa ferme, les gens de la campagne semblent s'être rapidement attachés à la jeune bergère. Ont-ils pitié de sa situation ou de sa personnalité enfantine ? Dire que Ven est candide n'est pas tout à fait vrai, bien que sa naïveté et bel et bien réelle, elle est surtout "à coté de ses pompes" et non pas innocente. En effet, un nombre incalculable de choses l'émerveillent, elle ne comprends pas toujours l'humour des gens de la ville, mais -malgré cela- elle respecte les valeurs de son maitre et est prête à suivre son souverain en enfer. Obéissante aveuglément aux ordre, à cause d'une loyauté à toute épreuve. Tout de même accueillante, chaleureuse et bienveillante - bien que parfois trop envahissante - elle écoute et surtout elle sait écouter. Mais, ce qui fait la force de la jeune femme est la parole, arme redoutable pour plier quelqu'un à sa volonté. Cette éloquence, dont elle n'a pas absolument pas conscience, lui a souvent été utile. Avec une nature obstinée grandissante, Ven semble se construire pour faire face aux nouveaux dangers afin de protéger de ceux qu'elle aime. "Paraitre" invincible peut vous faire gagner des batailles, mais la bergère ne l'a pas encore compris. Pour qu'une telle façade soit possible, elle aura besoin du soutien de son entourage; Sa force viendra de ceux qui croient en elle. Comme tout le monde, Venance a plusieurs facettes et ne se dévoilera qu'à ses amis proches. Qui sont, avouons le, presque inexistants. Car soulignons aussi que la jeune femme n'est pas qu'une âme débordante de douceur, mais aussi une âme capricieuse, obéissant à son instinct. Malgré quelques taquineries ou quelques cynismes, Ven essaiera toujours d'empêcher les conflits, privilégiant le respect et la parole. Elle est ainsi très résistante aux insultes et aux provocations mais n'oubliera pas de sitôt votre irrespect, surtout si vous vous attaquez à son roi. Eh, oui, elle peut aussi être rancunière la demoiselle !


parcours
Quatre murs blancs, une fenêtre voilée et seuls les chants des cigales étaient là pour briser ce silence pesant. Interdiction de sortir. Surprotégée, l'unique fille de la famille De Belly était constamment surveillée. On veillait à ce qu'elle ne manque de rien entre ces quatre murs blancs car l'angoisse démesurée de ses parents l'avait conduite à craindre l'extérieur. Curieuse, elle se contentait d'observer le monde de sa fenêtre, timidement. Neuf ans de solitude, avec des parents dont elle n'arrive même plus à se souvenir. Leurs visages voilés, les années passent. Tapissées sur les murs, sur le sol et son esprit, des centaines de feuilles décoraient les murs. Son monde était devenu coloré, elle vivait dans ses histoires folles: un jour princesse et l'autre aventurière. Un jour où elle était une bergère elle dû poser sa main sur la poignée de la porte d'entrée. Le jardin n'était pas loin et devait contenir le bâton de ses rêves. En l'ouvrant, elle tremblait. Un flash blanc, elle se couvrait le visage, le soleil réchauffa sa peau blafarde. Ce qui lui apparu n'était pas son jardin, mais une vaste plaine. Ses yeux pétillèrent lorsqu'elle aperçu, au loin, des moutons. Ses jambes ne tremblaient plus, elle s’élança, sa course était effréné et baignée de lumière. Dans ses foulées, sans même s'en rendre compte, elle se transforma. Son corps fragile se recouvra d'une fourrure blanche épaisse et soyeuse tandis que son visage s'allongea. Galopant ainsi vers les brebis, Ven devint un chien.

« Je ne me souviens pas vraiment de ma vie avant d'arriver ici. Je me souviens juste des cigales qui chantaient. Je devais avoir une vie paisible, mais je remercie chaque jour les astres de m'avoir guidée jusqu'ici. J'ai pu découvrir ma véritable nature, enfin disons le don que m'a offert mon parent. Je ne regrette pas d'avoir oublié qui j'étais pour m’abandonner à cette apparence, c'est ce qui m'a permis d'être ce que je suis aujourd'hui. Que ce fut le don de mon maitre, ou autre chose, j'en suis heureuse. » 

Abandonner une part de soi est difficile à imaginer et pourtant... En rejoignant le troupeau, c'est ce que Venance à fait. Elle oublia jusqu'à son propre visage lorsque son regard se posa dans celui du vieux berger. Il devint son maitre, heureux d'avoir un compagnon si malin et dégourdi. Le vieillard s'attacha rapidement à l'animal et la surnomma Ven, diminutif du nom gravé sur une gourmette qu'il avait trouvé autour de sa patte. Guider et protéger étaient ses mots d'ordres, le berger lui apprit à prendre soin du troupeau. Malgré elle, Venance assimilait le savoir faire de son maitre. Couchée au coin du feu, dans une cahute perdue dans sur le mont d'Erithye, elle était paisible. L'air frais montagnard soufflait sur son visage hirsute une fois par an et elle ne s'en lassait pas. Malgré la difficulté du parcours, le travail du berger et de son chien permettait aux brebis d'atteindre ces verts pâturages. Sa vie fut ainsi rythmée durant dix années. Au service de son maitre, elle guidait les brebis pendant le long périple de l'été: grognant sur les prédateurs, prévenant lorsqu'un mouton s'égarait. Dix années de loyaux services, récompensés par les caresses et la culture d'un demi-dieu aimant. La onzième transhumance de Ven, fut la dernière de son maitre.

« Mon maitre disait toujours que les moutons finissaient par mourir, mais qu'il ne fallait pas être triste car les étoiles guideraient leurs âmes vers l'au delà. Le corps n'était que enveloppe de leur âme et devait retourner à la terre... Alors ce triste jour, j'ai creusé toute la nuit en retenant mes pleurs. Je suis restée là, au milieu des montagnes et du troupeau, ne sachant quoi faire. Mon maitre m'avait quittée, j'étais seule et j'avais faim. Croquettes à la gueule je décida de finir l'été au pâturage comme prévu pour ensuite rentrer à la maison. J'étais persuadée de pouvoir assurer le retour du troupeau, après tout, ce n'était pas la première fois ! »

La pluie, les ravins, l'orage, la boue et la fatigue n'épargnèrent pas les animaux. La gueule de Ven n'était pas aussi habile que les mains d'un berger et beaucoup de brebis périrent durant ce long voyage. Elle maudissait le Dei et son enfant du désastre, singeant son maitre. Une fois de retour sur les terres des brumes, une fois les moutons rentrés dans la fermette familiale, elle se dirigea instinctivement vers un temple pour se recueillir. Encore une fois, elle ne faisait que suivre les traces de son maitre qui, lorsqu'il était perdu, allait prier les astres. Étonnant de voir un chien entrer dans un lieu sacré, mais la suite allait l'être encore plus. Fermant les yeux, Ven adressa sa requête désespérée à l'astre canin: Qui allait s'occuper des brebis ? Seule, elle s'en croyait incapable. Une lumière vint chatouiller ses paupières, le soleil reflétait dans un vieux miroir. Après l'avoir dépoussiéré en y frottant sa tête pelucheuse, elle y aperçu son reflet. Son véritable reflet. De longs cheveux blancs tombaient jusqu'au sol caressant sa peau nue, tout aussi pâle. Était-ce la réponse des astres ? La jeune femme hésita un instant avant de se lever, vacillante. Une fidèle arriva rapidement, et l’empêcha de chuter au sol avant de lui offrir un vêtement.

« Est ce que j'étais une humaine, ou un animal ? J'avais donc une vie avant d'arriver ici ? Que dois-je faire ? Comment je vais me nourrir ? Père... Maitre... N'ai-je donc plus personne pour me guider ? J'étais déboussolée en sortant du temple. Le temps et la prière m'a rapproché de la vérité. Aujourd'hui je sais qui je suis: je suis une bergère. Qui a besoin d'en savoir d'avantage ?»

Les cinq années suivantes furent différentes. Quelques artisans, amis du vieux berger, l'aidait dans son commerce. Son fromage et son lait était vendu au marché de la ville. Radéa... La bergère ne voulait pas y mettre les pied. Dix ans dans les pâtures, à gambader dans les pattes d'un canidé ne l'aiderait pas à s'adapter à une vie citadine. Elle déléguait tout aux amis de son maitre, préférant rester dans sa ferme, ou sa cahute durant l'été. La transhumance était d'autant plus rude sans son maitre, mais elle apprit à gérer son troupeau seule, non pas sans perte. A la fin de la cinquième année, il ne lui restait qu'une centaine de moutons. Ne perdant pas espoir, elle produisait un maximum, partageant et troquant ses produit avec d'autres artisans de la plaine: il faut avouer qu'ils étaient très généreux avec elle, probablement plus par pitié qu'empathie. Mais Ven était heureuse. Oui, elle l'était. Jusqu'au réveil de son futur roi.

« Je ne peux même pas protéger ceux que j'aime... Maitre, pardon. »

Ce terrible jour où la foudre s'abattait si fort sur les plaines, qu'elle fit trembler sa battisse. Terrifiée par le tonnerre, elle se réfugia sous une table, la queue entre les jambes. Incapable de bouger, elle hurla à la mort lorsqu'un éclair déclencha un incendie dans le foyer du troupeau. Pas de gestes héroïques, de course suicidaire, elle ne trouvait pas le courage de se mouvoir, restant pétrifiée tandis que les flammes dévoraient ses protégés. Ses cris de détresses s’éteignaient sous la pluie battante. Ce jour ou le Dei à cru qu'il pourrait étendre son pouvoir, ce jour où le Serpentaire est arrivé. Il ne lui restait que treizes brebis valeureuse, elle avaient survécus à la folie du Dei. Il était temps de rencontrer cet être merveilleux. Elle ne l'avait jamais rencontré, mais il s'était opposé au Dieu oppresseur. Pour cela, Venance voulait servir ses intêrets, d'une façon ou d'une autre.
 
 
 
irl & ivl
Bonjours gens ! Je n'ai pas vraiment de pseudo fixe, car je n'étais plus très présente sur la toile forumesque. Un gros blocus, je pense que vous connaissez ? Bref, j'espère reprendre du poil de la bête ici et que vous serez patients avec moi - parce que mon niveau d'écriture à salement baissé...  pixel J'ADORE faire évoluer mes personnages donc ne vous arrêtez pas sur le coté cruche de Ven, elle va s'endurcir avec le temps, se transformer pour devenir quelqu'un d'utile -enfin j'espère !
anecdote
Elle s'endort au travail Les gens la prennent pour une ermite isolée alors qu'elle est juste réservée, une fois la discussion engagée elle s'ouvre d'un seul coup. Elle a lu beaucoup de livres, elle est donc cultivée. Même si c'est une bergère, elle a une maison avec une télé, internet et des jeux vidéo. C'est pas la petites maison dans la prairie, hein ! Bon il lui a fallu du temps, mais elle sait ouvrir une page web maintenant. Elle est très forte en stratégie, quand elle arrive à installer les jeux. Malgré son abandon sur l'ile du Dei, elle est fidèle aux astres et apporte souvent des offrandes dans les temples. De la laine, du lait et du fromage.   Elle sait reconnaitre chacun de ses moutons. Elle aimerait se rapprocher du palais du serpentaire et le servir directement. Elle est rarement attirée par les jeunes hommes de plus de vingt ans. Bha oui Elle reste fidèle aux idéaux de son maitre. Malgré une certaine naïveté, elle est obstinée.

 
 
 
toi et le forum
améliorer le forum ϟ Franchement non. J'adore votre univers original, pertinemment décrit mais nous laissant la dose d'imagination nécessaire pour la création de notre personnage. Remarquez que je surkiffe l'arrivée du serpentaire ♥️
ton arrivée  ϟ Je tourne autour depuis mars, hésitante. De base, je pense que c'était grâce aux indétrônables topsites.
autre(s) ϟ ? Ce forum en plus d'être soigné, magnifique, bourré de membres talentueux (oui parce que je stalke depuis mars, donc je lis aussi !) possède un truc que je cherchais depuis des lustres... Une intrigue qui bouge vraiment. Merci, je vous aime. Je suis désolée si j'ai fais des bourdes... Pis mon don est pas super original mais, il en fallait bien un de toutou ♥️
 
Re: Oui, majesté ♕ VEN
Ven 23 Mai - 18:07






Bluebell
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : la valkyrie
• Descendant de : freyja
• Origine : nordique
• Héritage : transformation en corbeau

• Fiche : somebody mixed my medicine
• Carnet : i don't know what i'm on
Dehiste
Voir le profil de l'utilisateur

Même que moi, j'approuve des gens qui se transforment en animaux. (viens, on monte un club).
Et que Venance est juste trop cool et que j'aime beaucoup ton écriture et que l'avatar de ton perso gère aussi. ♥
BIENVENUE LA WAFWAF ! Bonne chance pour la suite de ta fiche. 8D
Re: Oui, majesté ♕ VEN
Ven 23 Mai - 18:50






Elzac
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : Phoebus
• Descendant de :
• Origine : Égyptienne
• Héritage : Corps de lumière. Elzac peut se dématérialiser et se déplacer à la vitesse de la lumière. Cependant, la nuit, son héritage ne fonctionne pas.

• Fiche : Tu n'es que démence.
• Carnet : Tu n'es que folie.
Dehiste
Voir le profil de l'utilisateur

Déjà tu commences bien parce que ton pseudo il est juste génial *^*
Ensuite, tous ces petits commentaires, remarques, avis et amour, ça me fait super plaisir alors double bon point 8D Du coup je t'aime déjà avant même de lire ta fiche !
Du coup je vais pas la lire, CQFD.
Du coup bonne continuation !

(bon en vrai, j'ai lu, et moi j'aime ce côté cruche. Puis bergère quoi o/)


avatar ▬ merci blue la pas belle ♥️
Re: Oui, majesté ♕ VEN
Sam 24 Mai - 8:51






Bagheera
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : L'Insouciante
• Descendant de : Bacchus
• Origine : Romaine
• Héritage : Matérialisation des expression • les expressions entendues ou dites par Bagheera sont réalisées au pied de la lettre.

• Fiche : •• Fiche
• Carnet : •• Carnet
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue jeune bergère ! 8D
Elle a l'air trop cool dis donc ! Bonne chance pour la suite o/


 
Bagheera te cause en #048B9A.

Boîte à cadeaux ♥:
 


Merci à Elzac et Blue ♥️♥️
Re: Oui, majesté ♕ VEN
Mer 28 Mai - 18:34






Venance
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : La bergère
• Descendant de : la constellation du Chien
• Origine : Zodiacale
• Héritage : waf. Transformation en chien

• Fiche :
• Carnet :
Heavs
Voir le profil de l'utilisateur

Oups ! J'ai oublié de poster pour dire que j'avais terminé  pixel .A. 
En espérant que tout est en ordre.
Merci à tous pour vos gentils messages //blushblush
Owi, myrti- Blue, faisons un club !
Re: Oui, majesté ♕ VEN
Mer 28 Mai - 18:53






Elzac
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : Phoebus
• Descendant de :
• Origine : Égyptienne
• Héritage : Corps de lumière. Elzac peut se dématérialiser et se déplacer à la vitesse de la lumière. Cependant, la nuit, son héritage ne fonctionne pas.

• Fiche : Tu n'es que démence.
• Carnet : Tu n'es que folie.
Dehiste
Voir le profil de l'utilisateur

Et bien c'est farpaitement génial, alors te voilà validée sans aucun problème ♥
Tu peux maintenant allez faire recenser ton joli petit personnage et puis aller poster ta fiche de lien héhé
Et si t'es gentille tout plein tu peux déjà te ruer vers l'intrigue o/


avatar ▬ merci blue la pas belle ♥️
Re: Oui, majesté ♕ VEN
Sam 31 Mai - 13:46






Eldur
enchanté, moi c'est
informations du personnage
• Dit : radius
• Descendant de : vulcain
• Origine : romaine
• Héritage : le magma. eldur contrôle le magma présent autour de lui ainsi que ses dérivés. sauf que sans magma, ça marche pas.

• Fiche :
• Carnet : ♥️
Deasks
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.dei-cataclysm.com/

Je passe, en retard, te signaler que j'aime beaucoup ton personnage c:

Elle est tout choue, et j'adore la musique par dessus ça. J'espère que l'évolution de personnage se fera bien parmi nous ! Bienvenue, à bras ouverts, dans notre monde de fous ♥



Re: Oui, majesté ♕ VEN






enchanté, moi c'est
Contenu sponsorisé
informations du personnage

 

Oui, majesté ♕ VEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Monts d'Aubrac : entre rudesse et majesté
» Souhaitons une bonne année à sa majesté Bling-bling
» Le songe d'une elfe
» Sa Majesté est là !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-